VdV 24 et sommellerie moléculaire: prise deux

Amis vendredistes,

La vie a le don de nous prendre de court, parfois. Ainsi, des circonstances imprévues et des horaires très chargés ont fait que tant François Chartier que moi-même n’avons pu mener à bien en mai l’opération VdV 24, sur les secrets de la sommellerie moléculaire.

Mes plus plates excuses à ce sujet: François Chartier m’avait averti du contretemps au moment même où je suis tombé dans une période particulièrement débordante au travail. À un point tel que je n’ai pas réalisé que la date prévue était arrivée, hier.

C’est en étant averti de la publication du savoureux billet de Nathalie Merceron, sur Saveur Passion, que j’ai réalisé où nous en étions. Nathalie a, ceci dit, parfaitement saisi le principe, et donc pris un mois d’avance sur tout le reste du groupe. Merci de cette contribution à la passionnée des saveurs, et encore une fois, mes excuses à tous pour ne pas avoir signalé plus tôt le décalage mensuel.

Le livre de François Chartier sur la sommellerie moléculaire, Papilles et molécules, est arrivé chez les libraires québécois cette semaine, et son auteur aura donc l’esprit un peu plus libre, en juin, pour compléter l’opération prévue pour mai. On s’en reparle tout bientôt.

 

Rémy

2 commentaires pour VdV 24 et sommellerie moléculaire: prise deux

  1. Tiuscha dit :

    Ravie que le thème soit maintenu, je le trouve passionnant !
    Si j’ai le temps, je plancherai à nouveau dessus…

  2. Explorer les pistes aromatiques

    Le nouveau livre de François Chartier, meilleur vendeur au Québec depuis sa sortie fin mai, confirme que les Québécois sont gastronomes et avides de connaissances pour le domaine. Car il ne s’agit pas ici d’un autre livre de sélection de vins ou de recettes. Ce n’est pas moins qu’une révolution dans le domaine de la gastronomie à laquelle nous assistons. Et je pèse mes mots.
    Intriguée d’abord par le sujet du livre et toujours curieuse d’en connaître davantage, je me suis plongée dans la lecture de Papilles et Molécules : La Science aromatique des aliments et des vins. C’est une lecture qui demande un certain travail, car François Chartier aborde les accords vins et mets de façon tout à fait nouvelle. C’est-à-dire, il ne s’agit plus d’accords vins-mets proprement dits, mais bien d’accords entre molécules aromatiques des vins et des aliments, herbes et épices qui composent le plat. Il n’est plus question de vouloir un vin qui s’harmonise avec le poulet, mais de savoir si le poulet sera à l’orange ou à l’érable. (lire la suite ici)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :