VdV 24: Mesdames, messieurs, alignez vos molécules

Même si l’expression « sommellerie moléculaire » peut sembler complexe, le 24e Vendredi du vin, animé par François Chartier, offrait une proposition assez simple: accorder le sauvignon blanc avec un aliment anisé, pour vérifier si les molécules apparentées qui se trouvent à la fois dans le vin et l’aliment donnent un élan supplémentaire aux deux. Bref, si le total de l’accord est plus que la somme de ses parties.

Tandis que le livre Papilles et molécules continue de se maintenir au sommet des palmarès de vente au Québec, l’approche proposée par François Chartier est passablement discutée sur Internet. Généralement avec enthousiasme (voir ici, ici et ici, par exemple), mais parfois avec  doutes et critiques (voir ici et ici, entre autres).

Qu’en avez-vous pensé? Qu’avez-vous goûté? Voici le temps de partager vos découvertes, ici même où sur le site de François Chartier.

Au plaisir de vous lire,

Rémy

5 commentaires pour VdV 24: Mesdames, messieurs, alignez vos molécules

  1. toon dit :

    Bonjour,

    Voici un truc très molec. :

    Une tarte pêche des vignes, abricots recouverte d’un léger filet de sirop citron vert-mandarine.
    J’ai bu le dernier Fleur d’Automne 2001 de Pierre Gaillard de ma cave (ayant dégusté le même au liquoreux du monde 2009 peu après).

    L’association aromatique se juxtapose parfaitement, En effet, les arômes de ce Condrieu VT sont sur les mêmes notes et sur la même complexité. Pour dire vrai j’ai fait la tarte en fonction du vin et là c’est régalade.
    Parlons dégustation, j’ai tout d’abord « aviné ma bouche avec le VT, puis j’ai alterné …
    La couleur est d’un or mate, le premier nez est sur la pêche jaune et l’abricot (classique), puis à l’agitation des arômes de rancio se développent en délicatesse avec une note d’épices. L’attaque est souple, le milieu est voluptueux et ample, la finale équilibre le tout par une pointe acidulé. Ce vin est en maturité et convient parfaitement aux fruits jaunes.
    Bref, «l’assemblage » met le tout sans dessus dessous autrement dit les arômes et la texture du vin s’entremêlent.

    Antoon dit Toon

  2. olif dit :

    Filets de truite à l’anis et Saint-Bris, ça le fait bien aussi, au niveau moléculaire. Grâce à Annette, surtout!
    http://www.leblogdolif.com/archive/2009/06/26/vdv-24-papilles-et-molecules.html

  3. ithacork dit :

    voici mon humble contribution bilingue. pardonnez-moi le français mauvais.

    http://ithacork.wordpress.com/2009/06/30/vendredi-du-vin-24-la-sommellerie-moleculaire/

  4. […] nous guider dans notre accord, nous avons choisi de nous inspirer de la théorie de la sommellerie moléculaire de François Chartier, animateur de la 24e édition des Vendredis du Vin. Nous nous sommes donc lancés sur la piste aromatique du gingembre, une des composantes […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :